Un écolabel modulaire pour un tourisme éco efficient et circulaire : le cas d’une pourvoirie au Québec

Description

Malgré leur abondance, les écolabels associés au tourisme manquent de rigueur, de transparence et de standardisation. Le projet vise donc à étudier en quoi la modularité et l’éco-efficience peuvent contribuer à la création d’écolabels mesurables et un tourisme circulaire.

D'abord le projet vise l’opérationnalisation d’un modèle conceptuel multi dimensions à l’aide d’outils d’évaluation scientifique, pour identifier les occasions de réduction à la source comme stratégie circulaire. Le concept de modularité vise à décomposer les systèmes complexes en modules, afin d’organiser l’étude de leurs compositions et interdépendances. Cette approche soutiendra l’analyse de la performance du système touristique, dans sa complexité. Un cas d’étude d’une pourvoirie québécoise permettra d’appliquer le modèle et de caractériser les activités, pour la collecte de données primaires et secondaires, en vue d’étudier les alternatives éco-efficientes.

Ensuite, le projet vise à développer des indicateurs d’éco-efficience suivant les principes de la modularité et en assimilant les capacités de charge en tourisme. Suite à une revue de littérature des capacités des charges, nous évaluerons l'incidence des scénarios sur celles-ci, à l’aide d’une analyse multicritères.

Finalement, le troisième objectif vise la création d’un cadre et d’un guide pour la mise en œuvre d’un écolabel de type III en tourisme.

Thématiques

  • Analyse du cycle de vie
  • Éco-efficience
  • Écolabel
  • Économie circulaire
  • Tourisme

Axe.s de recherche affilié.s

Axe 2 : Optimisation de la planification

Axe 3 : Maximisation des ressources et des produits

Membre(s)

  • Sophie Bernard

    ,Professeure, cotitulaire de l'axe 4 - Leviers politiques
  • Jean-Marc Frayet

    Ph.D., M.Sc., ing.,Professeur titulaire

Collaborateur.trice.s

Max Duval

Pourvoirie L'Aventurier du Gouin

Sarah Teigeiro

Doctorante Polytechnique Montréal

Montant accordé

15 000 $
Les avenues pour faire avancer une stratégie circulaire régionale pour la chaîne d’approvisionnement des batteries au lithium-ion en Amérique du Nord

Description

Avec l'intensification de l'électrification des appareils, la fabrication mondiale cumulée de cellules des batteries au lithium-ion (LIBs) pourrait quintupler d'ici 2030. En fin de vie, ces LIBs peuvent soit être valorisés, soit devenir des déchets (toxiques). À cet égard, l'Amérique du Nord a une opportunité unique de sécuriser et de construire une chaîne d'approvisionnement résiliente basée sur les principes d’économie circulaire. Ainsi, la région peut devenir un leader dans l'extraction, la production et la récupération des minéraux critiques pour les LiBs; y compris ceux qui sont rares, ou en pénurie comme le lithium.

Alors que se dessine une géopolitique des LiBs, l'objectif de ce projet est d'esquisser un plan stratégique pour un système d'approvisionnement régional basé sur l'économie circulaire. En particulier, le projet vise à :

  1. Estimer les forces, les opportunités, les vulnérabilités et les risques de la chaîne d'approvisionnement actuelle des batteries au lithium-ion en Amérique du Nord et chez ses fournisseurs internationaux.
  2. Conceptualiser et cartographier l'infrastructure régionale du LIBs
  3. Modéliser l'impact de la mise en œuvre de stratégies circulaires
  4. Identifier les opportunités d'investissement

Thématiques

  • Amérique du nord
  • Analyse du cycle de vie
  • Batteries au lithium-ion (LIBs)
  • Économie circulaire
  • Minéraux critiques
  • Politique publique
  • Sécurité de la chaîne d'approvisionnement

Axe.s de recherche affilié.s

Axe 2 : Optimisation de la planification

Axe 3 : Maximisation des ressources et des produits

Axe 4 : Leviers politiques

Membre(s)

  • Sophie Bernard

    ,Professeure, cotitulaire de l'axe 4 - Leviers politiques

Collaborateur.trice.s

Irune Echevarria

Étudiante Polytechnique Montréal

Montant accordé

15 000 $
Valorisation circulaire des digestats de biométhanisation avec la production de microalgues et l’élevage de larves d’insectes décomposeurs comestibles

Description

Le projet vise à développer une nouvelle voie de valorisation des digestats liquides de biométhanisation par la production de microalgues. Cette valorisation serait à la fois une solution pour réduire le coût du régime d’alimentation utilisé dans l’élevage des larves de mouches soldat noires et une réduction des coûts reliés à la disposition de ces eaux.

L’approche proposée est d’utiliser des digestats liquides de biométhanisation par une culture de microalgues et de formuler un régime d’alimentation à base de microalgues et de digestats solides.

La particularité de cette proposition est d’imbriquer un projet d’innovation circulaire dans une boucle d’économie circulaire en voie de naître. Son originalité réside pour sa part dans la préparation d’un régime d’alimentation à coût moindre pour l’élevage de larves de mouches soldat noires dont la composante principale est une production de microalgues à partir de digestat liquide de biométhanisation (un rejet).

Cette nouvelle approche de gestion des digestats liquides et de production d’insectes décomposeurs et comestibles s’insère harmonieusement dans l’économie circulaire de plusieurs villes et régions du Québec, et ailleurs dans le monde.

Thématiques

  • Biométhanisation
  • Digestats
  • Innovation
  • Insecte
  • Larves de mouches soldat noires
  • Microalgue
  • Valorisation

Axe.s de recherche affilié.s

Axe 2 : Optimisation de la planification

Axe 3 : Maximisation des ressources et des produits

Membre(s)

Collaborateur.trice.s

Kokou Adjallé

INRS Centre eau

Céline Vaneeckhaute

Université Laval

Marc-André Déry

Innofibre

Frédéric Marier

Nutrimago

Karméla Beaudouin

Nutrimago

Montant accordé

15 000 $
Co-construction d’une compréhension locale de l’économie circulaire: imaginaire, évaluation et gouvernance à Victoriaville

Description

Le projet examine la vision, la gouvernance et les pratiques de l’EC au niveau municipal.

Il se focalise sur trois secteurs phares de l’EC, soit l’alimentation, l’énergie (incluant le transport) et les matières résiduelles (Keblowski et al 2020).

Deux questions de recherche sont ainsi mises de l’avant : 1. Quelles sont les compréhensions des acteurs clés de l’EC en général, mais aussi des pratiques et de l’évaluation de l’EC d’une ville et d’une région comme Victoriaville? 2. Comment l’EC est-elle gouvernée et pratiquée par les différents acteurs politiques et sociaux?

L’imaginaire sociotechnologique et la gouvernance de la transition socioécologique seront les deux principaux concepts mobilisés pour répondre aux questions de recherche.

Thématiques

  • Économie circulaire
  • Énergie
  • Gouvernance
  • Matières résiduelles
  • Politique énergétique
  • Transition
  • Transport

Axe.s de recherche affilié.s

Axe 1 : Changement et transition

Axe 2 : Optimisation de la planification

Axe 3 : Maximisation des ressources et des produits

Axe 4 : Leviers politiques

Membre(s)

Collaborateur.trice.s

Maëva Botrel

Cité de l'innovation circulaire

Valérie Lacombe

UQAM

Fabien Kerambrun

UQAM

Montant accordé

15 000 $
Développement de composites durables à partir de coquilles d’œuf usagées pour des applications pratiques utilisant la fabrication additive dans un contexte d’économie circulaire

Description

L'objectif principal de ce projet de recherche est de développer un matériau composite polymère (PLA) biosourcé comprenant des particules de coquille d'œuf avec des propriétés thermiques, mécaniques et biodégradables améliorées. Ainsi, ce projet vise à faire progresser à la fois l'entreprise canadienne de fabrication de prototypes rapides et l'industrie de la transformation des œufs dans les produits durables et les initiatives de fabrication circulaire, à ajouter de la valeur aux déchets de coquilles d'œuf et à développer un processus de fabrication pour la matière première d'impression 3D biopolymère contenant des particules de coquille d'œuf comme charge. Les matériaux composites seront caractérisés pour leurs propriétés thermiques, mécaniques et biodégradables. Les objectifs spécifiques à atteindre au cours du projet de quatre ans sont les suivants :

  1. identifier la taille idéale des particules de coquille d'œuf, la fraction pondérale et le revêtement de surface des particules pour produire des composites acide polylactique/coquille d'œuf par fabrication additive à l'aide d'imprimantes 3D standard à faible coût de type Fused Filament Forming (FFF) ;
  2. améliorer la biodégradabilité des composites d'acide polylactique en réduisant le temps de dégradation par l'ajout d'additifs compostables et en vérifiant leur effet sur les propriétés mécaniques ;
  3. déterminer la recyclabilité des filaments composites polymères remplis de coquille d'œuf développés.

Thématiques

  • Écoconception
  • Gains économiques
  • Innovation
  • Matières organiques
  • Polymère

Axe.s de recherche affilié.s

Axe 2 : Optimisation de la planification

Axe 3 : Maximisation des ressources et des produits

Membre(s)

Collaborateur.trice.s

Duncan Cree

Université de la Saskatechwan

Christine Ferland

Nutrigroupe

Jean-Philippe Leclair

ÉTS Montréal

Montant accordé

15 000 $
Nouvelles approches contractuelles et en règlementation environnementale pour la mise en œuvre d’une chaîne d’approvisionnement circulaire dans le domaine du balayage de rue printanier

Description

Chaque année, dans les pays nordiques, des abrasifs de source minérale (sable et pierres concassées) sont achetés et épandus par les administrations publiques sur le réseau routier lors des opérations de viabilité hivernale. Pour les 31 000 km sous gestion du ministère des Transports du Québec, on parle d’une moyenne annuelle d’un million de tonnes d’abrasifs. Au printemps, une portion des abrasifs épandus est collectée lors des opérations de balayage du réseau routier. Sujette à une stricte réglementation environnementale, les balayures récupérées sont essentiellement enfouies. Considérant les effets négatifs monétaires et environnementaux de l’enfouissement, la faisabilité technique d’un conditionnement des abrasifs récupérés pour un réemploi en viabilité hivernale fut démontrée à l’échelle locale d’un procédé, e.g., par un tamisage de cette matière résiduelle. Ainsi, une partie des matières résiduelles collectées (les balayures) pourrait être réemployée en abrasifs via le déploiement d’une stratégie d’économie circulaire (ÉC), diminuant l’enfouissement et d’autant la consommation d’une ressource minérale vierge non-renouvelable. 

Ce projet vise donc à revoir la cartographie des flux de la chaine circulaire selon l’approche réglementaire d’un centre de valorisation du secteur construction, rénovation et démolition et à proposer des nouvelles approches contractuelles équitables pour la chaine circulaire.

Thématiques

  • Expérimentation urbaine
  • Gestion des déchets
  • Gouvernance
  • Innovation
  • Matières résiduelles
  • Politiques locales de circularité
  • Région circulaire
  • Valorisation
  • Ville circulaire

Axe.s de recherche affilié.s

Axe 2 : Optimisation de la planification

Axe 3 : Maximisation des ressources et des produits

Axe 4 : Leviers politiques

Membre(s)

  • Jean-François Audy

    ing.f., M.Sc., Ph.D. ,Professeur agrégé

Collaborateur.trice.s

Karine Bouchard

Biopterre

Florence Blouin

UQTR

Bechir Ben Daya

UQTR

Montant accordé

15 000 $
Fast fashion : destruction des invendus et politiques publiques

Description

Cette proposition de projet se penche de manière générale sur le phénomène de la mode rapide (MR, fast fashion en anglais) et, plus particulièrement, sur le comportement de destruction d’inventaires invendus par les détaillants. Ce projet examine les décisions en amont responsables des pratiques dommageables et comment les invendus, en tant que résidus post-industriels, font face à un manque de traitements de fin-devie circulaires. Le modèle théorique développé permettra d’explorer l’influence des politiques publiques sur l’impact environnemental de la MR.

Ce projet fait suite à une confirmation de la linéarité du secteur de l’habillement et le fardeau supplémentaire imposé par la MR et renforce le besoin de développer un modèle de mécanismes et d’incitations pouvant affecter positivement les décisions des détaillants pour la génération d’inventaires invendus.

Thématiques

  • Circularité textile
  • Comportement du consommateur
  • Consommation durable
  • Consommation et approvisionnement responsables
  • Économie circulaire
  • Sensibilisation des consommateurs

Axe.s de recherche affilié.s

Axe 1 : Changement et transition

Axe 2 : Optimisation de la planification

Axe 3 : Maximisation des ressources et des produits

Axe 4 : Leviers politiques

Membre(s)

  • Sophie Bernard

    ,Professeure, cotitulaire de l'axe 4 - Leviers politiques

Montant accordé

15 000 $
Développement d’une matière première recyclable infusée de métaux pour l’impression 3D à faible coût dans le contexte de la fabrication circulaire

Description

Ce projet porte sur le développement d'une nouvelle matière première recyclable pour l'impression 3D pour les imprimantes à faible coût.

Elle explore la réaction unique du nickel et du fer avec le monoxyde de carbone, formant respectivement du nickel et du fer carbonyle, qui fournit un mécanisme idéal pour le recyclage de ces métaux et des produits créés à partir de ces métaux.

Le projet vise le développement de filaments recyclables infusés de métal contenant de fortes concentrations de poudres de nickel et de fer carbonyle pour obtenir des pièces métalliques solides et fonctionnelles à l'aide de procédés d'impression 3D répandus et peu coûteux, tels que la fabrication de filaments fondus.

Thématiques

  • Fer
  • Métaux
  • Monoxyde de carbone
  • Nickel
  • Procédés
  • Recyclage

Axe.s de recherche affilié.s

Axe 2 : Optimisation de la planification

Axe 3 : Maximisation des ressources et des produits

Membre(s)

Collaborateur.trice.s

Nicole Demarquette

ETS Montréal

Vladimir Paserin

VPM Research inc.

Daria Strugova

ETS Montréal

Montant accordé

15 000 $
Le RRECQ est soutenu par les Fonds de recherche du Québec.
Fonds de recherche - Québec