Lors de ce webinaire, nous aurons l’occasion de découvrir les résultats de trois projets financés par le Réseau.

Analyse de cycle de vie du modèle d’économie de fonctionnalité 

Sylvain Cordier nous présentera les résultats de recherche de son projet intitulé « Modélisation des impacts environnementaux du cycle de vie de modèle économique émergent : Cas de l’économie de fonctionnalité », mené en collaboration avec Ben Amor et Léontine du Réau.

Risques géopolitiques liés à l’approvisionnement canadien en minéraux essentiels pour les batteries

Irune Echevarria nous présentera les résultats de recherche de son projet intitulé « Les avenues pour faire avancer une stratégie circulaire régionale pour la chaîne d’approvisionnement des batteries au lithium-ion en Amérique du Nord », réalisé sous la supervision de Sophie Bernard.

Comprendre les attentes et besoins des acteurs locaux dans la transition circulaire d’un territoire

Valérie Lacombe nous présentera les résultats de recherche de son projet intitulé « Co-construction d’une compréhension locale de l’économie circulaire: imaginaire, évaluation et gouvernance à Saint-Hyacinthe », mené en collaboration avec Hiên Pham, Juste Rajaonson et Fabien Kerambrun.

À propos des conférencier.ère.s

Sylvain Cordier

Après son diplôme d’ingénieur en mécanique et énergétique en France, Sylvain Cordier a fait une formation en analyse du cycle de vie (ACV) et management environnemental. Ensuite, il a effectué son doctorat en génie civil au LIRIDE à l’Université de Sherbrooke. Sa thèse portait sur la modélisation d’une ACV dynamique conséquentielle de l’utilisation croissante du bois dans la construction non résidentielle

Irune Echevarria

Irune est récemment diplômée de Polytechnique Montréal, où elle a obtenu une maîtrise en génie industriel. Sa recherche a porté sur l’étude du risque géopolitique des chaînes d’approvisionnement en minéraux critiques d’un point de vue canadien. Avec une formation de base en gestion de la durabilité et en relations internationales, Irune a intégré dans son analyse les aspects économiques, l’adaptation environnementale et le commerce international. Elle s’apprête à poursuivre cette recherche dans le cadre de son doctorat sur le même sujet.

 

Valérie Lacombe

Valérie Lacombe est candidate au doctorat en sciences de l’environnement à l’UQAM, sous la co-direction des professeurs Hiên Pham et Juste Rajaonson. Son parcours académique comprend une maîtrise en gestion de l’environnement de l’Université de Sherbrooke, qui a posé les bases de son expertise actuelle. Valérie se consacre à une thèse novatrice qui explore le potentiel de circularité des villes et des régions au Canada à travers une perspective unique centrée sur le système alimentaire urbain. Son travail se penche sur les stratégies, mécanismes et discours qui orientent le système alimentaire urbain et s’intéresse particulièrement au concept de l’utopie rationnelle en relation avec la perspective multiniveau.

Le RRECQ est soutenu par les Fonds de recherche du Québec.
Fonds de recherche - Québec