Un écolabel modulaire pour un tourisme éco efficient et circulaire : le cas d’une pourvoirie au Québec

Description

Malgré leur abondance, les écolabels associés au tourisme manquent de rigueur, de transparence et de standardisation. Le projet vise donc à étudier en quoi la modularité et l’éco-efficience peuvent contribuer à la création d’écolabels mesurables et un tourisme circulaire.

D'abord le projet vise l’opérationnalisation d’un modèle conceptuel multi dimensions à l’aide d’outils d’évaluation scientifique, pour identifier les occasions de réduction à la source comme stratégie circulaire. Le concept de modularité vise à décomposer les systèmes complexes en modules, afin d’organiser l’étude de leurs compositions et interdépendances. Cette approche soutiendra l’analyse de la performance du système touristique, dans sa complexité. Un cas d’étude d’une pourvoirie québécoise permettra d’appliquer le modèle et de caractériser les activités, pour la collecte de données primaires et secondaires, en vue d’étudier les alternatives éco-efficientes.

Ensuite, le projet vise à développer des indicateurs d’éco-efficience suivant les principes de la modularité et en assimilant les capacités de charge en tourisme. Suite à une revue de littérature des capacités des charges, nous évaluerons l'incidence des scénarios sur celles-ci, à l’aide d’une analyse multicritères.

Finalement, le troisième objectif vise la création d’un cadre et d’un guide pour la mise en œuvre d’un écolabel de type III en tourisme.

Thématiques

  • Analyse du cycle de vie
  • Éco-efficience
  • Écolabel
  • Économie circulaire
  • Tourisme

Axe.s de recherche affilié.s

Axe 2 : Optimisation de la planification

Axe 3 : Maximisation des ressources et des produits

Membre(s)

  • Sophie Bernard

    ,Professeure, cotitulaire de l'axe 4 - Leviers politiques
  • Jean-Marc Frayet

    Ph.D., M.Sc., ing.,Professeur titulaire

Collaborateur.trice.s

Max Duval

Pourvoirie L'Aventurier du Gouin

Sarah Teigeiro

Doctorante Polytechnique Montréal

Montant accordé

15 000 $
Les avenues pour faire avancer une stratégie circulaire régionale pour la chaîne d’approvisionnement des batteries au lithium-ion en Amérique du Nord

Description

Avec l'intensification de l'électrification des appareils, la fabrication mondiale cumulée de cellules des batteries au lithium-ion (LIBs) pourrait quintupler d'ici 2030. En fin de vie, ces LIBs peuvent soit être valorisés, soit devenir des déchets (toxiques). À cet égard, l'Amérique du Nord a une opportunité unique de sécuriser et de construire une chaîne d'approvisionnement résiliente basée sur les principes d’économie circulaire. Ainsi, la région peut devenir un leader dans l'extraction, la production et la récupération des minéraux critiques pour les LiBs; y compris ceux qui sont rares, ou en pénurie comme le lithium.

Alors que se dessine une géopolitique des LiBs, l'objectif de ce projet est d'esquisser un plan stratégique pour un système d'approvisionnement régional basé sur l'économie circulaire. En particulier, le projet vise à :

  1. Estimer les forces, les opportunités, les vulnérabilités et les risques de la chaîne d'approvisionnement actuelle des batteries au lithium-ion en Amérique du Nord et chez ses fournisseurs internationaux.
  2. Conceptualiser et cartographier l'infrastructure régionale du LIBs
  3. Modéliser l'impact de la mise en œuvre de stratégies circulaires
  4. Identifier les opportunités d'investissement

Thématiques

  • Amérique du nord
  • Analyse du cycle de vie
  • Batteries au lithium-ion (LIBs)
  • Économie circulaire
  • Minéraux critiques
  • Politique publique
  • Sécurité de la chaîne d'approvisionnement

Axe.s de recherche affilié.s

Axe 2 : Optimisation de la planification

Axe 3 : Maximisation des ressources et des produits

Axe 4 : Leviers politiques

Membre(s)

  • Sophie Bernard

    ,Professeure, cotitulaire de l'axe 4 - Leviers politiques

Collaborateur.trice.s

Irune Echevarria

Étudiante Polytechnique Montréal

Montant accordé

15 000 $
Réduction et valorisation créative de déchets textiles, sensibilisation sociale et pratiques artistiques

Description

À l’échelle mondiale, la production de vêtements a plus que doublée, entre 2000 et 2015, et l’industrie croît toujours rapidement, principalement avec le phénomène de la mode éphémère (Fast fashion). Le modèle envisagé pour l’industrie textile doit donc se transformer pour évoluer vers un modèle économique circulaire.

Au Québec, pour lutter contre ce gaspillage de vêtements, Vestechpro, centre de recherche et d'innovation en habillement, souhaite développer des connaissances en analyse du cycle de vie (ACV) d’un vêtement, dans le but de sensibiliser le grand public à l’adoption de meilleures habitudes de consommation de produits textiles (réduction à la source). Dans ce contexte, Vestechpro a mis en place une plateforme de recherche dotée d’une défibreuse utilisée pour recycler les étoffes. Le défibrage de textiles permet de développer des applications de niche, notamment la transformation de déchets textiles en sculptures.

Le projet vise à répondre à deux objectifs :

  1. Le développement de connaissances et d’outils d’analyse relativement au cycle de vie d’un vêtement. Les résultats de l’ACV, notamment l’empreinte carbone d’un vêtement et la quantité d’eau consommée, seront utilisés pour sensibiliser les consommateurs québécois.es.
  2. La transformation de déchets textiles, à des fins artistiques, pour réduire l’enfouissement par la création de sculptures à base de fibres recyclées, et dont les caractéristiques correspondront aux concepts de nouvelles applications artistiques.

Thématiques

  • Analyse du cycle de vie
  • Circularité textile
  • Déchets textiles
  • Œuvres d’art
  • Pratiques artistiques
  • Réduction à la source
  • Sculptures
  • Sensibilisation des consommateurs
  • Transformation de matières

Axe.s de recherche affilié.s

Axe 1 : Changement et transition

Axe 2 : Optimisation de la planification

Membre(s)

Collaborateur.trice.s

Adam St-Laurent

Chargé de projet Vestechpro

Helen Brunet

Directrice Vestechpro

José Carlos Ferreira Junior

Doctorant ÉTS

Montant accordé

15 000 $
Villes et régions circulaires au Canada : une analyse exploratoire des instruments de politique et des conditions territoriales et politico-administratives inhérentes aux diverses stratégies de circularité

Description

Ce projet se situe dans le contexte du dernier rapport du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement, intitulé L’état des lieux et la gestion des résidus ultimes, qui a identifié l’économie circulaire comme étant la première stratégie qui devrait être déployée afin de réduire les résidus ultimes au Québec

Basé sur une approche ancrée dans les champs disciplinaires de la géographie urbaine et de la science politique, il vise à développer des outils opérationnalisables pour la conception et la mise en œuvre d'initiatives locales d’économie circulaire par les gouvernements locaux et régionaux. Dotées de ces outils, les villes pourront non seulement identifier des créneaux d’excellence optimaux adaptés à leur contexte territorial, mais aussi cibler des interventions publiques (ex. zonage) visant à créer des conditions propices à des initiatives de circularité qu’elles désirent mettre en place.

La principale question explorée dans ce projet est la suivante : Quels sont les processus, les politiques et les instruments qui permettent aux villes et régions de concevoir et de déployer des politiques d’économie circulaire adaptées à leur contexte spatial et socio-économique?

Thématiques

  • Gouvernance
  • Politiques locales de circularité
  • Politiques régionales de circularité
  • Région circulaire
  • Ville circulaire

Axe.s de recherche affilié.s

Axe 2 : Optimisation de la planification

Axe 4 : Leviers politiques

Membre(s)

  • Juste Rajaonson

    Ph.D.,Professeur
  • Fanny Tremblay-Racicot

    Ph.D.,Professeure adjointe, coresponsable de l'axe 4 - Leviers politiques

Collaborateur.trice.s

Pénélope Regnier-Sakamoto

UQAM

Montant accordé

15 000 $
Valorisation circulaire des digestats de biométhanisation avec la production de microalgues et l’élevage de larves d’insectes décomposeurs comestibles

Description

Le projet vise à développer une nouvelle voie de valorisation des digestats liquides de biométhanisation par la production de microalgues. Cette valorisation serait à la fois une solution pour réduire le coût du régime d’alimentation utilisé dans l’élevage des larves de mouches soldat noires et une réduction des coûts reliés à la disposition de ces eaux.

L’approche proposée est d’utiliser des digestats liquides de biométhanisation par une culture de microalgues et de formuler un régime d’alimentation à base de microalgues et de digestats solides.

La particularité de cette proposition est d’imbriquer un projet d’innovation circulaire dans une boucle d’économie circulaire en voie de naître. Son originalité réside pour sa part dans la préparation d’un régime d’alimentation à coût moindre pour l’élevage de larves de mouches soldat noires dont la composante principale est une production de microalgues à partir de digestat liquide de biométhanisation (un rejet).

Cette nouvelle approche de gestion des digestats liquides et de production d’insectes décomposeurs et comestibles s’insère harmonieusement dans l’économie circulaire de plusieurs villes et régions du Québec, et ailleurs dans le monde.

Thématiques

  • Biométhanisation
  • Digestats
  • Innovation
  • Insecte
  • Larves de mouches soldat noires
  • Microalgue
  • Valorisation

Axe.s de recherche affilié.s

Axe 2 : Optimisation de la planification

Axe 3 : Maximisation des ressources et des produits

Membre(s)

Collaborateur.trice.s

Kokou Adjallé

INRS Centre eau

Céline Vaneeckhaute

Université Laval

Marc-André Déry

Innofibre

Frédéric Marier

Nutrimago

Karméla Beaudouin

Nutrimago

Montant accordé

15 000 $
Co-construction d’une compréhension locale de l’économie circulaire: imaginaire, évaluation et gouvernance à Victoriaville

Description

Le projet examine la vision, la gouvernance et les pratiques de l’EC au niveau municipal.

Il se focalise sur trois secteurs phares de l’EC, soit l’alimentation, l’énergie (incluant le transport) et les matières résiduelles (Keblowski et al 2020).

Deux questions de recherche sont ainsi mises de l’avant : 1. Quelles sont les compréhensions des acteurs clés de l’EC en général, mais aussi des pratiques et de l’évaluation de l’EC d’une ville et d’une région comme Victoriaville? 2. Comment l’EC est-elle gouvernée et pratiquée par les différents acteurs politiques et sociaux?

L’imaginaire sociotechnologique et la gouvernance de la transition socioécologique seront les deux principaux concepts mobilisés pour répondre aux questions de recherche.

Thématiques

  • Économie circulaire
  • Énergie
  • Gouvernance
  • Matières résiduelles
  • Politique énergétique
  • Transition
  • Transport

Axe.s de recherche affilié.s

Axe 1 : Changement et transition

Axe 2 : Optimisation de la planification

Axe 3 : Maximisation des ressources et des produits

Axe 4 : Leviers politiques

Membre(s)

Collaborateur.trice.s

Maëva Botrel

Cité de l'innovation circulaire

Valérie Lacombe

UQAM

Fabien Kerambrun

UQAM

Montant accordé

15 000 $
Vers un jumeau numérique géospatial aux services de l’économie circulaire: le cas de valorisation des matières organiques

Description

L’objectif général de ce projet est de mettre en place une collaboration interdisciplinaire pour établir les bases nécessaires pour la conception et le développement d’un jumeau numérique géospatial en support à la chaine de valorisation de matières organiques à l’échelle de la province du Québec. En particulier, la plateforme proposée mettra l’emphase sur l’analyse et la définition des indicateurs environnementaux, sociaux et économiques pour la valorisation des matières organiques résiduelles au Québec. Les objectifs spécifiques du projet consistent en

  1. l'élaboration d’un prototype de la plateforme proposé pour un scénario spécifique dans la région de la ville de Québec,
  2. l'établissement des bases scientifiques et méthodologiques innovantes pour l’extension du système proposé à l’échelle de la province de Québec,
  3. la préparation d'une demande de financement pour un projet structurant dans le contexte de chaine de valorisation de matières organiques avec les principes d’économie circulaire. Le projet sera réalisé en étroite collaboration entre l’équipe des chercheurs et les acteurs et les intervenants dans le domaine suivant une approche de co-construction.

Thématiques

  • Indicateurs environnementaux
  • Jumeau numérique
  • Matières organiques
  • Valorisation

Axe.s de recherche affilié.s

Axe 2 : Optimisation de la planification

Membre(s)

Collaborateur.trice.s

Céline Vaneeckhaute

Université Laval

Darvish Maryam

Université Laval

Philippe Barla

Université Laval

May Abidi

Université Laval

Montant accordé

15 000 $
Développement de composites durables à partir de coquilles d’œuf usagées pour des applications pratiques utilisant la fabrication additive dans un contexte d’économie circulaire

Description

L'objectif principal de ce projet de recherche est de développer un matériau composite polymère (PLA) biosourcé comprenant des particules de coquille d'œuf avec des propriétés thermiques, mécaniques et biodégradables améliorées. Ainsi, ce projet vise à faire progresser à la fois l'entreprise canadienne de fabrication de prototypes rapides et l'industrie de la transformation des œufs dans les produits durables et les initiatives de fabrication circulaire, à ajouter de la valeur aux déchets de coquilles d'œuf et à développer un processus de fabrication pour la matière première d'impression 3D biopolymère contenant des particules de coquille d'œuf comme charge. Les matériaux composites seront caractérisés pour leurs propriétés thermiques, mécaniques et biodégradables. Les objectifs spécifiques à atteindre au cours du projet de quatre ans sont les suivants :

  1. identifier la taille idéale des particules de coquille d'œuf, la fraction pondérale et le revêtement de surface des particules pour produire des composites acide polylactique/coquille d'œuf par fabrication additive à l'aide d'imprimantes 3D standard à faible coût de type Fused Filament Forming (FFF) ;
  2. améliorer la biodégradabilité des composites d'acide polylactique en réduisant le temps de dégradation par l'ajout d'additifs compostables et en vérifiant leur effet sur les propriétés mécaniques ;
  3. déterminer la recyclabilité des filaments composites polymères remplis de coquille d'œuf développés.

Thématiques

  • Écoconception
  • Gains économiques
  • Innovation
  • Matières organiques
  • Polymère

Axe.s de recherche affilié.s

Axe 2 : Optimisation de la planification

Axe 3 : Maximisation des ressources et des produits

Membre(s)

Collaborateur.trice.s

Duncan Cree

Université de la Saskatechwan

Christine Ferland

Nutrigroupe

Jean-Philippe Leclair

ÉTS Montréal

Montant accordé

15 000 $
Le RRECQ est soutenu par les Fonds de recherche du Québec.
Fonds de recherche - Québec