Le RRECQ ajoute avec enthousiasme le prestigieux Journal of Circular Economy à ses collaborateurs pour faire avancer l’économie circulaire.

Des opportunités pour les membres du Réseau

Avec cette nouvelle collaboration, les membres du RRECQ bénéficient d’une opportunité exclusive : les trois premières soumissions des membres au journal seront gratuites. De plus, les membres étudiant.e.s, soit les étudiants des membres régulier.ère.s du RRECQ, se voient offrir la possibilité de rédiger et de gérer leur propre numéro spécial, une plateforme exceptionnelle pour présenter leur expertise et contribuer à l’avancement des connaissances sur l’économie circulaire.

Plusieurs numéros spéciaux sont en cours. Renseignez-vous ci-bas.

À propos du Journal of Circular Economy

Le Journal of Circular Economy est une revue interdisciplinaire qui vise à fournir des conseils pratiques aux entreprises, aux décideurs politiques et à la société civile pour accélérer la transition vers une économie plus circulaire.

De portée mondiale, le journal est le fruit d’un effort collectif d’éminents chercheurs et de praticiens de l’économie circulaire qui s’engagent à promouvoir des pratiques durables et circulaires dans le monde entier.

Parmi les membres du comité éditorial, on retrouve des personnalités aussi reconnues que :

  • Arnold Tukker (Institute of Environmental Sciences, Leiden University)
  • Jack Barrie (Chatham House)
  • Julian Kirchherr (Copernicus Insitute of Sustainable Development, Utrecht University)
  • Michael Lieder (KTH Royal Institute of Technology Stockholm)
  • Patrizia Ghisellini (University Parthenope of Naples)

Ainsi que plusieurs autres. Découvrez la liste complète.

Tous les articles sont en libre accès et orientés vers l’application pratique. Les rédacteurs et les réviseurs sont rémunérés et un processus rapide et constructif de révision par les pairs est utilisé afin de diffuser rapidement les recherches de pointe.

Ensemble, le Journal de l’économie circulaire et le RRECQ s’efforcent d’accélérer la transition vers une économie circulaire et de créer un environnement collaboratif qui soutient les efforts de recherche des universitaires du monde entier.

Numéros spéciaux

Circular Economy as a Transdisciplinary Field of Theory and Practice, par Sigurd Sagen Vildåsen & Julian Kirchherr

La transition vers l’économie circulaire nécessite de nouvelles connaissances, ce qui implique des processus transdisciplinaires qui font le lien entre la théorie et la pratique. Cela soulève des défis pour les chercheurs et les parties prenantes. Par exemple, l’équilibre des pouvoirs, les perspectives internes et externes, ou encore, les valeurs comparativement aux faits. Les projets en économie circulaire combinent souvent les intérêts économiques des acteurs industriels et les intérêts sociaux et environnementaux de la société, ce qui entraîne nécessairement des tensions et des compromis.

Ce numéro souhaite créer un espace de débat, à intégrer la théorie et la pratique, et à permettre le changement et la transition vers l’économie circulaire. Les questions abordées comprennent les compétences nécessaires aux chercheurs en économie circulaire, les différents rôles qu’ils jouent dans la pratique, la question de savoir si la recherche en économie circulaire doit jouer un rôle actif en cas de conflit d’intérêts, si le maintien d’une séparation claire entre le scientifique externe et le praticien à l’interne est fructueux, et les voies potentielles pour développer des chercheurs en économie circulaire qui contribuent à la fois aux avancées théoriques et aux pratiques sociales.

Beyond the Hype: Practical Implementations of Digital Technologies for a Circular Built Environment, par Meliha Honic, Daniel Hall & Sultan Çetin

Le nombre d’articles de synthèse traitant de la rencontre entre l’économie circulaire, les technologies numériques et l’environnement bâti a augmenté. Cependant, jusqu’à 50 % de ces articles sont considérés comme du «pelletage de nuages». Ce numéro spécial vise à dépasser le battage médiatique autour de l’environnement bâti numérique circulaire en se concentrant sur des exemples tangibles et leur pertinence. L’accent est mis sur les technologies numériques et l’économie circulaire, telles que la blockchain, l’intelligence artificielle, la modélisation des les plateformes numériques, les jumeaux numériques, les passeports matériels, l’internet des objets et les systèmes d’information géographique.

Circular Economy Policies for Industrial System Transformation, par Kris Hartley

La promotion d’une économie circulaire est cruciale pour le développement de politiques durable, mais les entreprises sont confrontées à des défis lorsqu’il s’agit de jouer ce rôle. Les leviers politiques actuels se concentrent sur des questions ponctuelles, mais une perspective holistique est nécessaire. Ce numéro spécial cherche des approches politiques stratégiques de haut niveau pour une large transformation du système industriel, en abordant la circularité au niveau macro dans tous les aspects de la production industrielle.

Prochainement, un autre numéro spécial sur les thèmes de l’énergie verte et des processus technologiques environnementaux pour la fabrication avancée. Restez à l’affut !

Le RRECQ est soutenu par les Fonds de recherche du Québec.
Fonds de recherche - Québec