Type de membre

  • Régulier

Institution

  • Centre collégial de transfert technologique en fourrure nordique - Écofaune Boréale

Discipline(s)

  • Agronomie
  • Biologie et autres sciences connexes

Expertises

  • Productions animales
  • Abattoirs
  • Peaux
  • Cuirs
  • Fourrures
  • Tannage

Biographie

Andrée-Anne Hudon Thibeault est chercheure, chargée des projets qui relèvent du milieu agroalimentaire au sein du centre collégial de transfert technologique (CCTT) Écofaune boréale, spécialisé dans le tannage des fourrures et du cuir. Les activités de ce centre de recherche affilié au Cégep de Saint-Félicien sont toutes orientées vers une approche éco-responsable. Celle-ci se traduit au niveau des techniques de tannage innovantes, du développement de l’industrie du tannage (approvisionnement éthique et responsable) et de l’optimisation de l’utilisation d’un animal piégé, chassé ou abattu, par une utilisation complète de ses différentes parties (viande, peau, glandes, gras, etc…). Dans le cadre des projets menés par Andrée-Anne, des solutions innovantes sont développées afin de valoriser les co-produits issus des animaux d’élevage (peaux, fibres comme la laine ou autres co-produits) par l’économie circulaire. Ces nouvelles approches doivent tenir compte du bien-être animal, de l’acceptabilité sociale, de l’impact environnemental et de la rentabilité économique pour les entreprises accompagnées.

Son travail chez Écofaune boréale l’amène à collaborer à la fois avec des organismes gouvernementaux (MAPAQ, MÉI, MDDEP) et des entreprises telles que les abattoirs ou les producteurs agricoles. Elle collabore également aux différents projets en cours au CCTT, incluant ceux en partenariat avec les Premières Nations et Inuit sur la fourrure sauvage. L’expertise développée au laboratoire est transversale aux différents projets et permet à tous les milieux (fourrure et cuirs d’animaux sauvages ou d’élevage) d’en bénéficier.

Andrée-Anne Hudon Thibeault est agronome, spécialisée en productions animales. Elle a complété son doctorat dans le domaine de la toxicologie, qui lui a permis de développer des compétences en sciences fondamentales qui lui sont utiles dans son travail sur le processus du tannage. Finalement, son expérience en accompagnement d’entreprises agricoles, notamment pour la relève agricole, permet de considérer les enjeux et opportunités en lien avec ce milieu et d’avoir une bonne compréhension du fonctionnement du milieu agricole. L’économie circulaire est un nouveau domaine d’intérêt qui répond aux enjeux du milieu agricole sur lesquels elle est amenée à travailler chez Écofaune boréale.

Axe.s de recherche affilié.s

Changement et transition

Optimisation de la planification

Maximisation des ressources et des produits

Leviers politiques

Le RRECQ est soutenu par les Fonds de recherche du Québec.
Fonds de recherche - Québec