Thématiques
  • Construction
  • Recyclage
Montant accordé
15 000 $

Description

Le procédé de décohésionnement est une technique de réhabilitation de chaussée qui se fait de manière in situ, en réutilisant les matériaux provenant de la chaussée existante. Le procédé consiste à décohésionner le revêtement bitumineux en place et à le malaxer avec une épaisseur prédéterminée de la fondation granulaire sous-jacente, parfois un matériau de correction (granulats vierges) est ajouté. La technique de retraitement en place par décohésionnement est la technique de réhabilitation la plus répandue au Québec.

Dans le cadre de ce projet, il est prévu d’étudier en laboratoire le potentiel d’utilisation des résidus de béton et de scories d’acier comme matériaux de correction granulométrique en remplacement des granulats naturels. À terme, l’objectif global du projet est de maximiser le niveau de circularité de cette technique de réhabilitation en évitant le recours aux matériaux granulaires vierges.

Axe.s de recherche affilié.s

Axe 3 : Maximisation des ressources et des produits

3.2 - Développer un cadre conceptuel des outils mobilisables à l'identification de meilleurs scénarios de circularisation des produits, composants et ressources en fin de cycle

Membre(s)

  • Éric Lachance-Tremblay

    ing., M.Sc.A., Ph.D. Professeur adjoint
  • Jean-Claude Carret

    Ph.D., ing. PRT. Professeur adjoint

Collaborateur.trice.s

Sébastien Lamothe

Professionnel de recherche à l'ÉTS

Maicon Basso Dos Santos

Doctorant à l'ÉTS
Le RRECQ est soutenu par les Fonds de recherche du Québec.
Fonds de recherche - Québec