Villes et régions circulaires au Canada : une analyse exploratoire des instruments de politique et des conditions territoriales et politico-administratives inhérentes aux diverses stratégies de circularité

Description

Ce projet se situe dans le contexte du dernier rapport du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement, intitulé L’état des lieux et la gestion des résidus ultimes, qui a identifié l’économie circulaire comme étant la première stratégie qui devrait être déployée afin de réduire les résidus ultimes au Québec

Basé sur une approche ancrée dans les champs disciplinaires de la géographie urbaine et de la science politique, il vise à développer des outils opérationnalisables pour la conception et la mise en œuvre d'initiatives locales d’économie circulaire par les gouvernements locaux et régionaux. Dotées de ces outils, les villes pourront non seulement identifier des créneaux d’excellence optimaux adaptés à leur contexte territorial, mais aussi cibler des interventions publiques (ex. zonage) visant à créer des conditions propices à des initiatives de circularité qu’elles désirent mettre en place.

La principale question explorée dans ce projet est la suivante : Quels sont les processus, les politiques et les instruments qui permettent aux villes et régions de concevoir et de déployer des politiques d’économie circulaire adaptées à leur contexte spatial et socio-économique?

Thématiques

  • Gouvernance
  • Politiques locales de circularité
  • Politiques régionales de circularité
  • Région circulaire
  • Ville circulaire

Axe.s de recherche affilié.s

Axe 2 : Optimisation de la planification

Axe 4 : Leviers politiques

Membre(s)

  • Juste Rajaonson

    Ph.D.,Professeur
  • Fanny Tremblay-Racicot

    Ph.D.,Professeure adjointe, coresponsable de l'axe 4 - Leviers politiques

Collaborateur.trice.s

Pénélope Regnier-Sakamoto

UQAM

Montant accordé

15 000 $
Le RRECQ est soutenu par les Fonds de recherche du Québec.
Fonds de recherche - Québec