Vers un jumeau numérique géospatial aux services de l’économie circulaire: le cas de valorisation des matières organiques

Description

L’objectif général de ce projet est de mettre en place une collaboration interdisciplinaire pour établir les bases nécessaires pour la conception et le développement d’un jumeau numérique géospatial en support à la chaine de valorisation de matières organiques à l’échelle de la province du Québec. En particulier, la plateforme proposée mettra l’emphase sur l’analyse et la définition des indicateurs environnementaux, sociaux et économiques pour la valorisation des matières organiques résiduelles au Québec. Les objectifs spécifiques du projet consistent en

  1. l'élaboration d’un prototype de la plateforme proposé pour un scénario spécifique dans la région de la ville de Québec,
  2. l'établissement des bases scientifiques et méthodologiques innovantes pour l’extension du système proposé à l’échelle de la province de Québec,
  3. la préparation d'une demande de financement pour un projet structurant dans le contexte de chaine de valorisation de matières organiques avec les principes d’économie circulaire. Le projet sera réalisé en étroite collaboration entre l’équipe des chercheurs et les acteurs et les intervenants dans le domaine suivant une approche de co-construction.

Thématiques

  • Indicateurs environnementaux
  • Jumeau numérique
  • Matières organiques
  • Valorisation

Axe.s de recherche affilié.s

Axe 2 : Optimisation de la planification

Membre(s)

Collaborateur.trice.s

Céline Vaneeckhaute

Université Laval

Darvish Maryam

Université Laval

Philippe Barla

Université Laval

May Abidi

Université Laval

Montant accordé

15 000 $
Développement de composites durables à partir de coquilles d’œuf usagées pour des applications pratiques utilisant la fabrication additive dans un contexte d’économie circulaire

Description

L'objectif principal de ce projet de recherche est de développer un matériau composite polymère (PLA) biosourcé comprenant des particules de coquille d'œuf avec des propriétés thermiques, mécaniques et biodégradables améliorées. Ainsi, ce projet vise à faire progresser à la fois l'entreprise canadienne de fabrication de prototypes rapides et l'industrie de la transformation des œufs dans les produits durables et les initiatives de fabrication circulaire, à ajouter de la valeur aux déchets de coquilles d'œuf et à développer un processus de fabrication pour la matière première d'impression 3D biopolymère contenant des particules de coquille d'œuf comme charge. Les matériaux composites seront caractérisés pour leurs propriétés thermiques, mécaniques et biodégradables. Les objectifs spécifiques à atteindre au cours du projet de quatre ans sont les suivants :

  1. identifier la taille idéale des particules de coquille d'œuf, la fraction pondérale et le revêtement de surface des particules pour produire des composites acide polylactique/coquille d'œuf par fabrication additive à l'aide d'imprimantes 3D standard à faible coût de type Fused Filament Forming (FFF) ;
  2. améliorer la biodégradabilité des composites d'acide polylactique en réduisant le temps de dégradation par l'ajout d'additifs compostables et en vérifiant leur effet sur les propriétés mécaniques ;
  3. déterminer la recyclabilité des filaments composites polymères remplis de coquille d'œuf développés.

Thématiques

  • Écoconception
  • Gains économiques
  • Innovation
  • Matières organiques
  • Polymère

Axe.s de recherche affilié.s

Axe 2 : Optimisation de la planification

Axe 3 : Maximisation des ressources et des produits

Membre(s)

Collaborateur.trice.s

Duncan Cree

Université de la Saskatechwan

Christine Ferland

Nutrigroupe

Jean-Philippe Leclair

ÉTS Montréal

Montant accordé

15 000 $
Le RRECQ est soutenu par les Fonds de recherche du Québec.
Fonds de recherche - Québec