Développement d’une matière première recyclable infusée de métaux pour l’impression 3D à faible coût dans le contexte de la fabrication circulaire

Description

Ce projet porte sur le développement d'une nouvelle matière première recyclable pour l'impression 3D pour les imprimantes à faible coût.

Elle explore la réaction unique du nickel et du fer avec le monoxyde de carbone, formant respectivement du nickel et du fer carbonyle, qui fournit un mécanisme idéal pour le recyclage de ces métaux et des produits créés à partir de ces métaux.

Le projet vise le développement de filaments recyclables infusés de métal contenant de fortes concentrations de poudres de nickel et de fer carbonyle pour obtenir des pièces métalliques solides et fonctionnelles à l'aide de procédés d'impression 3D répandus et peu coûteux, tels que la fabrication de filaments fondus.

Thématiques

  • Fer
  • Métaux
  • Monoxyde de carbone
  • Nickel
  • Procédés
  • Recyclage

Axe.s de recherche affilié.s

Axe 2 : Optimisation de la planification

Axe 3 : Maximisation des ressources et des produits

Membre(s)

Collaborateur.trice.s

Nicole Demarquette

ETS Montréal

Vladimir Paserin

VPM Research inc.

Daria Strugova

ETS Montréal

Montant accordé

15 000 $
Le RRECQ est soutenu par les Fonds de recherche du Québec.
Fonds de recherche - Québec