Un écolabel modulaire pour un tourisme éco efficient et circulaire : le cas d’une pourvoirie au Québec

Description

Malgré leur abondance, les écolabels associés au tourisme manquent de rigueur, de transparence et de standardisation. Le projet vise donc à étudier en quoi la modularité et l’éco-efficience peuvent contribuer à la création d’écolabels mesurables et un tourisme circulaire.

D'abord le projet vise l’opérationnalisation d’un modèle conceptuel multi dimensions à l’aide d’outils d’évaluation scientifique, pour identifier les occasions de réduction à la source comme stratégie circulaire. Le concept de modularité vise à décomposer les systèmes complexes en modules, afin d’organiser l’étude de leurs compositions et interdépendances. Cette approche soutiendra l’analyse de la performance du système touristique, dans sa complexité. Un cas d’étude d’une pourvoirie québécoise permettra d’appliquer le modèle et de caractériser les activités, pour la collecte de données primaires et secondaires, en vue d’étudier les alternatives éco-efficientes.

Ensuite, le projet vise à développer des indicateurs d’éco-efficience suivant les principes de la modularité et en assimilant les capacités de charge en tourisme. Suite à une revue de littérature des capacités des charges, nous évaluerons l'incidence des scénarios sur celles-ci, à l’aide d’une analyse multicritères.

Finalement, le troisième objectif vise la création d’un cadre et d’un guide pour la mise en œuvre d’un écolabel de type III en tourisme.

Thématiques

  • Analyse du cycle de vie
  • Éco-efficience
  • Écolabel
  • Économie circulaire
  • Tourisme

Axe.s de recherche affilié.s

Axe 2 : Optimisation de la planification

Axe 3 : Maximisation des ressources et des produits

Membre(s)

  • Sophie Bernard

    ,Professeure, cotitulaire de l'axe 4 - Leviers politiques
  • Jean-Marc Frayet

    Ph.D., M.Sc., ing.,Professeur titulaire

Collaborateur.trice.s

Max Duval

Pourvoirie L'Aventurier du Gouin

Sarah Teigeiro

Doctorante Polytechnique Montréal

Montant accordé

15 000 $
Les avenues pour faire avancer une stratégie circulaire régionale pour la chaîne d’approvisionnement des batteries au lithium-ion en Amérique du Nord

Description

Avec l'intensification de l'électrification des appareils, la fabrication mondiale cumulée de cellules des batteries au lithium-ion (LIBs) pourrait quintupler d'ici 2030. En fin de vie, ces LIBs peuvent soit être valorisés, soit devenir des déchets (toxiques). À cet égard, l'Amérique du Nord a une opportunité unique de sécuriser et de construire une chaîne d'approvisionnement résiliente basée sur les principes d’économie circulaire. Ainsi, la région peut devenir un leader dans l'extraction, la production et la récupération des minéraux critiques pour les LiBs; y compris ceux qui sont rares, ou en pénurie comme le lithium.

Alors que se dessine une géopolitique des LiBs, l'objectif de ce projet est d'esquisser un plan stratégique pour un système d'approvisionnement régional basé sur l'économie circulaire. En particulier, le projet vise à :

  1. Estimer les forces, les opportunités, les vulnérabilités et les risques de la chaîne d'approvisionnement actuelle des batteries au lithium-ion en Amérique du Nord et chez ses fournisseurs internationaux.
  2. Conceptualiser et cartographier l'infrastructure régionale du LIBs
  3. Modéliser l'impact de la mise en œuvre de stratégies circulaires
  4. Identifier les opportunités d'investissement

Thématiques

  • Amérique du nord
  • Analyse du cycle de vie
  • Batteries au lithium-ion (LIBs)
  • Économie circulaire
  • Minéraux critiques
  • Politique publique
  • Sécurité de la chaîne d'approvisionnement

Axe.s de recherche affilié.s

Axe 2 : Optimisation de la planification

Axe 3 : Maximisation des ressources et des produits

Axe 4 : Leviers politiques

Membre(s)

  • Sophie Bernard

    ,Professeure, cotitulaire de l'axe 4 - Leviers politiques

Collaborateur.trice.s

Irune Echevarria

Étudiante Polytechnique Montréal

Montant accordé

15 000 $
Réduction et valorisation créative de déchets textiles, sensibilisation sociale et pratiques artistiques

Description

À l’échelle mondiale, la production de vêtements a plus que doublée, entre 2000 et 2015, et l’industrie croît toujours rapidement, principalement avec le phénomène de la mode éphémère (Fast fashion). Le modèle envisagé pour l’industrie textile doit donc se transformer pour évoluer vers un modèle économique circulaire.

Au Québec, pour lutter contre ce gaspillage de vêtements, Vestechpro, centre de recherche et d'innovation en habillement, souhaite développer des connaissances en analyse du cycle de vie (ACV) d’un vêtement, dans le but de sensibiliser le grand public à l’adoption de meilleures habitudes de consommation de produits textiles (réduction à la source). Dans ce contexte, Vestechpro a mis en place une plateforme de recherche dotée d’une défibreuse utilisée pour recycler les étoffes. Le défibrage de textiles permet de développer des applications de niche, notamment la transformation de déchets textiles en sculptures.

Le projet vise à répondre à deux objectifs :

  1. Le développement de connaissances et d’outils d’analyse relativement au cycle de vie d’un vêtement. Les résultats de l’ACV, notamment l’empreinte carbone d’un vêtement et la quantité d’eau consommée, seront utilisés pour sensibiliser les consommateurs québécois.es.
  2. La transformation de déchets textiles, à des fins artistiques, pour réduire l’enfouissement par la création de sculptures à base de fibres recyclées, et dont les caractéristiques correspondront aux concepts de nouvelles applications artistiques.

Thématiques

  • Analyse du cycle de vie
  • Circularité textile
  • Déchets textiles
  • Œuvres d’art
  • Pratiques artistiques
  • Réduction à la source
  • Sculptures
  • Sensibilisation des consommateurs
  • Transformation de matières

Axe.s de recherche affilié.s

Axe 1 : Changement et transition

Axe 2 : Optimisation de la planification

Membre(s)

Collaborateur.trice.s

Adam St-Laurent

Chargé de projet Vestechpro

Helen Brunet

Directrice Vestechpro

José Carlos Ferreira Junior

Doctorant ÉTS

Montant accordé

15 000 $
Modélisation des impacts environnementaux du cycle de vie de modèle économique émergent : Cas de l’économie de fonctionnalité

Description

En raison de la nouveauté de l’économie de fonctionnalité, aucun cas n’a fait l’objet d’une modélisation quantitative des bénéfices environnementaux du cycle de vie attendus de ce concept appliqué à un territoire. Donc nécessairement aucune norme ou ligne directrice sur comment l’évaluation quantitative devrait être effectuée n’existe et une réflexion sur le développement d’une méthodologie robuste pour l’évaluation des impacts environnementaux du cycle de vie doivent être saisie. Ainsi, ce projet offre une opportunité d’explorer un terrain nouveau afin d’alimenter le développement de l’économie de fonctionnalité.

Le projet est le fruit d'une collaboration entre le LIRIDE et EFC Québec, et vise à développer un modèle permettant d’évaluer les bénéfices environnementaux (GES, etc.) de l’économie de fonctionnalité (un des principes de l’économie circulaire), ainsi qu'à enrichir la littérature et appliquer la méthodologie développée sur un ou plusieurs cas concrets.

Thématiques

  • Analyse du cycle de vie
  • Économie de la fonctionnalité
  • Impacts environnementaux

Axe.s de recherche affilié.s

Axe 2 : Optimisation de la planification

Axe 3 : Maximisation des ressources et des produits

Membre(s)

  • Ben Amor

    Ph.D., ing.,Professeur, coresponsable de l'axe 2 - Optimisation de la planification

Collaborateur.trice.s

Léontine du Réau

LIRIDE

Sylvain Cordier

UdeS

Montant accordé

15 000 $
Le RRECQ est soutenu par les Fonds de recherche du Québec.
Fonds de recherche - Québec